Quiche de légumes oubliés (Shokugeki no Sōma Style)

Je vous propose une recette inspirée du manga/anime Shokugeki no Sōma (Food Wars en VF [1] ) : la quiche de légumes oubliés.
J’ai effectué quelques modifications par rapport à la recette originale du chef Shinomiya, soit par choix, soit par obligation.

Shokugeki-no-Soma_Quiche-legumes-oublies_gros-plan
Quiche de légumes oubliés (Shokugeki no Sōma Style)

 

Lire la suite »

Publicités

Poison City (Tetsuya Tsutsui)

Tetsuya Tsutsui est un mangaka dont l’ascension sort des sentiers battus. Il débute en effet sur le Net sous le pseudonyme de pn221, avant d’être publié pour la première fois en 2004 par un éditeur français, Ki-oon (Duds Hunt). Ceci lui permet de gagner en notoriété pour ensuite signer dans son pays chez Square Enix. Mais à partir de 2011 et une brouille avec ce dernier, il recommence à développer des projets avec l’éditeur qui en premier lieu lui avait accordé sa confiance (Prophecy, puis Poison City). [1]
Spécialisé dans les histoires courtes, il distille des concepts forts portés par des ambiances en général oppressantes. Les dix planches des Congés de Tomomi-san caractérisent bien son style : sous des dehors classiques à base de voyeurisme inspiré par Hitchcock, il laisse éclater une certaine violence avant de conclure son histoire sur un retournement inattendu. Et si son chef d’œuvre reste probablement Rêves éveillés, tant par la construction que par le message véhiculé, Tsutsui s’est progressivement tourné vers des œuvres un peu plus longues, sans doute aussi par nécessité éditoriale longues (mais sans jamais dépasser les trois tomes). Avec, il faut le dire, moins de réussite (Manhole, ou même Reset). Si les ambiances sont toujours présentes, et que l’ensemble reste de bonne facture, force est de constater que ses concepts ne tiennent pas sur une plus longue distance et que les œuvres perdent en puissance.

Avec Poison City (2014), l’essai est cette fois-ci pleinement transformé.

Lire la suite »

Hanami, l’arbre magique

Au printemps, la floraison des cerisiers du Japon (« sakura », 桜 / 櫻 ) est célébrée dans tout l’archipel.
On se rassemble en famille ou entre amis pour les photographier et pour pique-niquer dans les parcs. Cette tradition s’appelle sakura ohanami (花見), ce qui signifie « la contemplation des fleurs de cerisiers ».

Si vous n’avez pas la chance de pouvoir vous rendre au Japon durant cette période, ou si vous n’avez pas la patience d’attendre la floraison naturelle des cerisiers (qui varie d’une année à l’autre!), voici un petit objet qui vous permettra de célébrer hanami chez vous !

 

Pour une dizaine d’euros, vous pouvez vous procurer un cerisier magique, d’environ 12 cm de haut ! [1]

Lire la suite »

Takara Tomy Arts – Okafuri : le saupoudreur universel !

Takara Tomy est une société japonaise spécialisée dans les jouets, jeux et appareils de puériculture. Née de la fusion de Takara et Tomy, la compagnie possède ses propres licences et réalise des produits pour des marques comme Disney ou Hasbro.
Mais ce qui nous intéresse chez T-Arts est la section « Specials » qui contient des inventions culinaires à la fois loufoques et terriblement bien pensées !

Aujourd’hui : Okafuri, le saupoudreur universel !

Okafuri_presentation
Okafuri – Présentation

 

Lire la suite »

16 000 € par an…

 

… c’est le salaire médian brut des auteurs de bandes-dessinées en France [1].

 

Ce chiffre ressort d’une étude réalisée par les États Généraux de la BD entre le 15 septembre et le 15 novembre 2015, période au cours de laquelle 1 469 auteurs de BD ont répondu à un questionnaire.
Globalement, ces auteurs mènent une existence assez précaire et ignorent de quoi leur avenir sera fait. Et si les femmes sont de plus en plus nombreuses à exercer ces métiers, elles souffrent de très importantes disparités de revenus.

Le profil type : un homme de -40 ans, détenteur d’un diplôme du supérieur, qui travaille sur ses œuvres à son domicile, environ 35 heures/semaine pour l’équivalent du SMIC, tout en exerçant un autre emploi en parallèle.

Petite synthèse.

 

Premier constat, les femmes ne représentent qu’un quart des auteurs, même si un changement s’amorce : 80% d’entre elles ont moins de 40 ans, preuve de l’arrivée d’une nouvelle génération. [2]

 

Lire la suite »

Takara Tomy Arts – Gurefuru Chūchū : l’aspireur de jus !

Takara Tomy est une société japonaise spécialisée dans les jouets, jeux et appareils de puériculture. Née de la fusion de Takara et Tomy, la compagnie possède ses propres licences et réalise des produits pour des marques comme Disney ou Hasbro.
Mais ce qui nous intéresse chez T-Arts est la section « Specials » qui contient des inventions culinaires à la fois loufoques et terriblement bien pensées !

Aujourd’hui : Gurefuru Chūchū, l’aspirateur de jus !

gurefuruchuchu_presentation
Gurefuru Chūchū – Presentation

 

Lire la suite »