Yako et Poko : un manga sur le manga !

Scénario :        Etsuko Mizusawa [1]
Dessin :           Etsuko Mizusawa

Date de parution :       2015 (2014 au Japon)
Nombre de tomes :     2 (un troisième à paraître)
Éditeur :                      Komikku

yako-et-poko_visuel
Yako & Poko – Visuel

 

Yako est mangaka et Poko est son chat robot-assistant. Ces personnages vivent dans un monde où le niveau de technologie est différent de celui auquel nous sommes habitués, un monde où on utilise le fax et le téléphone, et où le service de la poste « Pingouin express » est très efficace ! Les robots sont performants et aident les gens tandis que les ordinateurs sont excessivement lents. Une simple recherche sur internet peut prendre plusieurs dizaines de minutes ! Vous comprendrez d’ailleurs pourquoi en lisant ce manga… !

yako-et-poko_planche-01-double
Yako & Poko – planche 1 (double)

 

Yako réalise des planches pour les Éditions Tanuki. Son travail étant satisfaisant, on propose de lui confier plus de planches mais Yako préfère conserver un rythme de travail tranquille qui lui convient bien. Poko s’occupe de l’encrage et du tramage. Il lui arrive de faire des erreurs ! Poko fonctionne en mode « brouillon ». Il pourrait être plus performant si Yako avait choisi le mode « optimal ».

yako-et-poko_planche-02
Yako & Poko – planche 2

 

Pendant que Yako va remettre ses épreuves à la maison d’édition, Poko l’attend à la salle d’Arcade où il joue à Tap-Tap-Taupe. Au début du tome 1, il gagne un stylo Yukko comme lot de consolation. Yako replonge alors dans le passé car ces stylos sont devenus rares. Sur chacun d’entre eux est inscrit un message énigmatique qui permet d’en déterminer la couleur et qui correspond à un souvenir de l’artiste qui les a créés : « La couleur d’un chat d’une amie que j’enviais », par exemple.

Ce manga est construit de façon originale, qui va bien avec le sujet traité. À la fin de chaque chapitre, une double-page intitulée « Poko nous explique » présente les différentes étapes de création d’un manga : le rendez-vous chez l’éditeur, le story-board, le tramage…

 

 

Même si d’après les dessins ce manga semble destiné aux plus jeunes, il n’en est rien. Ce manga s’adresse à tous ceux qui veulent passer un bon moment, en partageant le quotidien paisible de ces deux petits personnages attachants et « kawaï » !

 

 

[1] Dessinatrice et scénariste japonaise, l’auteure a également réalisé les dessins du manga « Mes petits plats faciles by Hana », série en 2 tomes, parue en France en 2013 aux éditions Komikku.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s