Apprendre le japonais à Paris

 

Ohayo Gozaimasu !

En allant à une exposition à la Maison de la culture du Japon à Paris, j’ai découvert qu’il était possible de suivre un cours de japonais, gratuitement, à l’Institut de langue japonaise de Shinjuku situé dans le 11ème arrondissement de Paris.
Je l’ai testé pour vous !

Shinjuku-Nihongo-Gakko_Takadanobaba-Shinjuku- Tokyo_building

Shinjuku Nihongo Gakko (Takadanobaba, Shinjuku-ku, Tokyo-to) ©Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) France Japon

 

Le cadre

Le cours, dispensé par un professeur natif du Japon, dure une heure. On ne travaille que la langue orale, il n’y a pas d’écrit. Nous sommes installés dans une toute petite salle, qui peut accueillir une dizaine de personnes. Cette dernière est équipée d’un tableau blanc et d’un vidéo-projecteur.

Shinjuku-Nihongo-Gakko_Takadanobaba-Shinjuku- Tokyo_classroom-01

Salle de cours (Tokyo) ©Shinjuku Nihongo Gakko

 

La méthode

Le cours est dispensé uniquement en japonais, ce qui peut être un peu déroutant au départ mais on s’y fait très vite !
La méthode est basée sur la répétition. Les participants reproduisent le modèle donné par le professeur et sont également invités à interagir entre eux, sous forme de jeu de questions/réponses. Nous étions 9, ce qui facilite les échanges.
L’enseignante s’appuie sur un système d’étiquettes de couleur, qui représentent le sujet et le verbe, pour nous faire comprendre la grammaire (la construction des phrases) et la conjugaison. Elle utilise aussi des dessins (pour les actions : manger, boire) ou des photos (aliments) pour nous faire travailler le vocabulaire.

Au fil de la séance, vous découvrez la construction de la langue de façon intuitive, grâce à la répétition des exemples et aux supports visuels. Ainsi, vous comprenez que le verbe se trouve à la fin de la phrase, que les pronoms personnels n’existent pas comme en français et que, pour poser une question, on rajoute [ka] à la fin de la phrase.
Le suffixe « -gozaimasu » indique une marque de respect : entre eux, les étudiants diront « arigato » mais les étudiants diront « arigato gozaimasu » à leur professeur.

Shinjuku-Nihongo-Gakko_Takadanobaba-Shinjuku- Tokyo_classroom-02

Salle de cours (Tokyo) ©Metropolis

 

Le contenu du cours

Après cette première séance d’initiation, vous serez capable :
– de vous présenter,
– de saluer et dire bonjour aux différents moments de la journée,
– de dire ce que vous avez bu ou mangé en utilisant les adverbes de temps adéquats,
– de demander à votre voisin ce qu’il a bu ou mangé !

 

Si l’essai vous a convaincu, vous pourrez poursuivre l’aventure en vous inscrivant aux cours payants proposés par l’institut. Il existe 4 niveaux de difficulté. Les séances durent 2h, ou 1h30 pour les débutants. Il faut compter environ 270 € par trimestre pour une séance par semaine, auxquels il faut ajouter 30 € de frais d’inscription. La méthode d’apprentissage est complétée par de nombreux supports audiovisuels dont une plate-forme d’apprentissage en ligne qui permet de réviser chez soi.

Si cela vous tente, rendez-vous sur le site de l’Institut Shinjuku pour connaître les prochaines dates. Les séances ont lieu au 10 rue Alphonse Baudin (Paris 11ème).
Pour vous inscrire, il suffit d’envoyer un mail à sng.fr@sng.ac.jp

 

Je vous invite également à consulter la rubrique « Activités culturelles » qui présente les autres ateliers proposés par le centre : cuisine, origami, calligraphie, soroban (boulier japonais), yukata (ou comment s’habiller de manière traditionnelle), etc…

Sayonara !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s