Les séries de notre enfance : rencontre avec les deux auteurs

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le livre Les série de notre enfance. Les deux auteurs, Maroin Eluasti et Nordine Zemrak ont accepté de répondre aux questions d’Ibule.

les séries de notre enfance - Page 1
Les séries de notre enfance (couverture) – Maroin Eluasti & Nordine Zemrak

Ibule : Pourquoi avoir écrit un livre sur les séries de votre enfance ?

Maroin : Cette envie remonte à mes 9 ans . En fait, j’ai appris à dessiner en regardant Ulysse 31 et l’Inspecteur Gadget. Mon plus grand rêve était d’avoir accès aux coulisses de ces deux séries pour connaître les secrets de fabrication. Cette envie ne m’a jamais quitté et ma rencontre providentielle avec Nordine,  m’a permis de concrétiser cette envie en alliant nos forces pour écrire le livre.

Nordine : C’est une idée que j’avais depuis mon plus jeune âge car enfant je m’amusais à noter sur un petit cahier toutes les séries de la DIC avec les noms des personnes qui avaient travaillé sur ces fabuleuses séries. Avec Maroin , on avait une réelle volonté de montrer qui se cachaient derrière ces fantastiques productions.

 

Ibule : Peut-être en deux mots, pouvez-vous nous parler de l’ouvrage ?

Nordine : Cet ouvrage retrace l’histoire du studio Français DIC de Jean Chalopin, et présente les coulisses de l’ensemble des séries à succès de ce studio.

Maroin : J’ajouterai que nous parlons d’une incroyable aventure humaine, d’ une odyssée : celle de toute une équipe qui, partie avec son capitaine Jean Chalopin, a réussi à conquérir les Etats-Unis puis le monde avec leurs dessins animés.

 

Ibule : Vous vous êtes mis à plusieurs pour écrire ce livre ?

Maroin : Nous n’étions que deux pour ce travail de titan.
Se lancer dans le travail de journaliste et accessoirement d’archéologue/aventurier a été très long et compliqué. Il fallait réunir la documentation qui était perdue, brûlée ou éparpillée aux quatre coins de la planète. Retrouver les personnes qui ont travaillé au sein de la DIC. Obtenir les autorisations, etc… Un vrai parcours du combattant mais qu’on faisait avec passion.

Nordine : Nous avons mis presque 10 ans pour réunir interviews, documents, informations.
Je suis actuellement enseignant en commerce et bien entendu fan des séries DIC notamment Ulysse 31 et surtout Les Mystérieuses cités d’or qui m’ont fait voyager durant toute mon enfance.

les séries de notre enfance - Ulysse 31
Les séries de notre enfance : Ulysse 31 (p.46-47) – Maroin Eluasti & Nordine Zemrak

Ibule : Si je lis le titre : « Les séries de notre enfance : La grande aventure du studio DIC », ma première question, est la suivante : qu’est ce que le studio DIC ?

Nordine : DIC est le premier studio français de dessins animées à avoir conquis le monde de l’animation dans les années 1980 à travers de nombreuses co-productions avec les américains, japonais et canadiens et bien d’autres contrées. DIC a dépassé aux Etats-Unis la société Hanna Barberra (Scoubidou,la famille Pierrafeu….) leader dans le domaine depuis de nombreuses années.

Maroin : La DIC avaient aussi ses filiales aux States et au Japon. Ce qui leur permettait de travailler en direct avec les artistes. Des géants de l’industrie du jouet comme Mattel leur a aussi fait confiance pour produire des séries dérivées de leurs jouets.

 

Ibule : Vous n’avez pas pu traiter toutes les séries des années 80-90. Vous vous êtes intéressés auxquelles ? Pourquoi avoir choisi celles-ci ?

Nordine : Nous nous sommes intéressés uniquement aux séries franco-américano-japonaise de la DIC (Les Mystérieuses cités d’or, Ulysse, Jayce, Inspecteur Gadget, les Minipouss, Mask…..) car elles ont fortement marqué notre enfance que ce soit en France ou à l’étranger.

Maroin : Comme Nordine, j’ai été très marqué par ces co-productions franco-japonaise. Ça m’a toujours fasciné. Je rêvais d’en découvrir plus pour pouvoir révéler les secrets de cette réussite. Il devrait y avoir d’autres livres sur le sujet mais ça c’est encore un secret.

les séries de notre enfance - Inspecteur Gadget
Les séries de notre enfance : Inspecteur Gadget (p.106-107) – Maroin Eluasti & Nordine Zemrak

Ibule : Où avez vous trouvé les informations ?

Maroin : Elles étaient dispersées aux quatre coins du monde et se présentaient sous toutes les formes, que ce soit des documents d’époques, des interviews des anciens de la DIC, des coupures de presses… Un sacré travail.

Nordine : Nous avons rencontré les auteurs , producteurs, scénaristes enfin toutes les personnes ayant participées de loin comme de près à cette grande aventure.

 

Ibule : Est-ce que ça a été un gros travail de recherche ? 6 mois ? Un an ?

Maroin : Ça a été très difficile et on a eu beaucoup de périodes de doutes. Chaque jour, on se disait qu’on n’arriverait jamais à avoir telle ou telle information mais on n’a rien lâché. Presque dix ans auront été nécessaire pour réunir de quoi écrire le livre.

Nordine : Ce fut un travail titanesque qui a pris pratiquement 10 ans car il a fallu faire un vrai travail d’enquête d’abord en France puis aux Etats-Unis, Japon, Canada. Chaque information trouvée nous amenait à en chercher une nouvelle.

Les séries de notre enfance - Minipouss
Les séries de notre enfance : Les Minipouss (p. 118-119) – Maroin Eluasti & Nordine Zemrak

Ibule : Pouvez-vous, sans nous dévoiler tout le livre, nous raconter une anecdote ou une information peu connu du grand public sur ces séries ?

Nordine : Maroin tu as de bonnes anecdotes à nous raconter ?

Maroin : Mmmm…Attends laisse moi réfléchir…Je me souviens qu’en débarquant au siège de Tokyo Movie Shinsha, à Tokyo, je m’attendais, à ce qu’une des secrétaires avec qui je m’étais entretenu, m’accueille pour me parler de la DIC. A ma grande surprise, ce n’est pas elle que j’ai rencontrée mais deux anciens de la DIC (aujourd’hui très bien placés) qui ont travaillés sur l’Inspecteur Gadget. Ils m’ont reçu comme si j’étais une personnalité. J’étais très gêné. (rire)

 

Ibule : Vu le temps que vous avez passé à étudier ces séries, personnellement, que pensez-vous des séries animées d’aujourd’hui ?

Maroin : Les séries actuelles n’ auront pas un impact aussi important que celui que nous avons eu. La période durant laquelle nous avons vécu tout ça était très spéciale. Il y avait peu de chaînes, moins de CSA. On attendait impatiemment le mercredi et les vacances pour voir la suite de nos programmes. Aujourd’hui, les chaînes refusent de diffuser les séries « feuilletonnantes » et cela enlève tout le côté quête, le souffle épique  qui nous transportait….A la place, il y a de l’humour et encore de l’humour et toujours de l’humour ce qui enlève toute forme de psychologie aux personnages. Malgré tout ça, ce qui me fait plaisir c’est que les enfants d’aujourd’hui apprécie autant l’Inspecteur Gadget ou Les Mystérieuses cités d’or, que nous à notre époque.

Nordine : Les séries actuelles ne visent plus le même public , les enfants ont accès à 100 fois plus de chaînes TV, zappent plus rapidement. Les dessins animés ont un rythme beaucoup plus rapide même si les séries de notre enfance ont toujours autant de succès avec la nouvelle génération. La plupart des enfants connaissent Les cités d’or 🙂

Les séries de notre enfance - Les Entrechats
Les séries de notre enfance : Les Entrechats (p.130-131) – Maroin Eluasti & Nordine Zemrak

Ibule : Ce livre est une édition limitée, il me semble. Pourquoi ? Et où les lecteurs peuvent-ils se procurer ce livre ?

Maroin : Tous les éditeurs que nous avions contactés ont, soit pas adhéré au projet comme Hors collection, soit nous ont juste fait des promesses qui n’ont jamais vu le jour…
Déçus, nous avons décidé de le publier et effectivement la plateforme Ulule et les fans ont été d’une aide précieuse. Nous avons commencé à le distribuer nous-même avec nos petites mains, puis nous sommes passés par un distributeur : Makassar, qui n’a pas fait mieux en terme de ventes mais nous étions un peu plus visibles.

Nordine : Nous avons tout fait nous même grâce à un financement participatif sur Ulule ce qui limite forcément le tirage et les moyens de distribution. Vous pouvez trouver le livre sur Amazon qui nous a toujours soutenu dans la distribution mais également fnac.com. Certains points de vente spécialisés (made in Japan, Luluberlu) le proposent ainsi quelques librairies.

 

Et pour finir cette rencontre, Maroin, animateur 2D et story-boarder, a accepté de dessiner un des personnages préférés d’Ibule. Je vous laisse admirer le travail !

Dédicace Entrechats
Dédicace « Les Entrechats » par Maroin Eluasti
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s