Tokyo, la ville qui n’existait plus

La ville de Tokyo a officiellement disparu le 1er juillet 1943, lors de sa fusion avec la préfecture du même nom. En 1947, l’ex-Tōkyō-shi se voit divisée en 23 arrondissements spéciaux ou tokubetsu-ku ( 特別区 ) [1].

Néanmoins, le terme « Tōkyō » désigne aujourd’hui encore la préfecture, structure administrative comparable à nos départements. Celle-ci comprend, en plus des arrondissements, 26 villes, 1 petit district rural (Nishitama) et 4 sous-préfectures [2].

L’agglomération de Tokyo constitue elle une zone assez floue et peut recouvrir de nombreuses formes (presque une dizaine suivant les critères retenus). La plus simple contient les préfectures voisines de Chiba, Kanagawa et Saitama ; au plus large, elle englobe jusqu’à 8 préfectures de la région du Kantō [3], au sein de ce que l’administration nomme Shuto-ken.

Agglomération de Tokyo
Agglomération de Tokyo

Les arrondissements spéciaux sont considérés comme des villes autonomes, avec cependant des prérogatives réduites : les services publics sont gérés par la préfecture, tout comme la collecte des impôts, qui sont ensuite redistribués.

Leur fonctionnement est finalement assez proche de celui des arrondissements de Paris, qui disposent chacun d’un maire et d’un conseil municipal.

Arrondissements spéciaux de Tokyo
Arrondissements spéciaux de Tokyo

Certains noms d’arrondissements sont familiers des amateurs de mangas : Shinjuku, Chūō ou Shibuya.
D’autres, comme Ginza, Ikebukuro, Ueno ou Harajuku, font références à des quartiers situés à l’intérieur de ces arrondissements.

Le système d’adressage japonais comprend de nombreux niveaux.
En France, on en compte en général 4 : n°, rue, ville, département (indiqué dans le code postal).
Au Japon, ils sont au nombre de 6 :
– la préfecture : -ken (県) (sauf pour Tōkyō : -to (都) ; Hokkaidō : -dō (道) ; Ōsaka / Kyōto : -fu (府)
– la municipalité, en général une ville : -shi (市) ; ou dans le cas de Tōkyō , un arrondissement spécial : -ku (区)
– le quartier : -ku (区) ; parfois sous-divisés en -chō ou -machi (町)
– la section de quartier (ou district) : -chōme (丁目)
– le bloc : -ban (番)
– le numéro du bâtiment : -gō (号) ; auquel on ajoute parfois le numéro de l’appartement
Bien entendu, il existe de très nombreuses exceptions ou variantes.

Exemple concret, l’ambassade de France se trouve au :

106-8514
Tōkyō-to Minato-ku Minami-Azabu 4-11-44 [4]

 

 

Les Tokubetsu regroupent 9 millions de personnes sur 617 km², soit environ 14 000 hab/km². En comparaison, Paris compte 21 000 hab/km². Et il en va de même pour les agglomérations : la densité de population est plus importante en région parisienne qu’à Tokyo. Des chiffres qui tordent le cou à certaines idées reçues, qui présentent les Tokyoïtes comme vivant tous les uns sur les autres dans de minuscules appartements. Le célèbre carrefour Hachikō du quartier de Shibuya n’est donc pas forcément représentatif de la réalité :

Carrefour Hachikō du quartier de Shibuya
Carrefour Hachikō du quartier de Shibuya

Régulièrement, nous irons nous promener dans l’un des 23 tokubetsu-ku.

1. Chiyoda-ku

2. Chūō-ku

3. Kōtō-ku

 

 

[1] La ville de Tokyo a beaucoup évolué depuis le début de l’ère Meiji. En 1943, lors de la fusion, la cité compte 35 arrondissements. Le 15 mars 1947, elle est redécoupée en 22 ; puis le 1er août, Itabashi est lui-même splitté pour donner les 23 ku actuels.

[2] L’archipel d’Izu, groupe d’îles volcaniques, s’étend au sud de la baie de Tokyo. Ogasawara est un groupe d’îles, situé à mille kilomètres au sud d’Honshu, et dont seules deux sont habitées ; elles forment le village d’Ogasawara, qui compte un peu plus de 2 000 âmes.

[3] Chiba, Gunma, Ibaraki, Kanagawa, Saitama, Tochigi et Tokyo, auxquelles on ajoute également Yamanashi, qui n’appartient pas à la région du Kantō.

[4] Code postal, préfecture de Tokyo, arrondissement spécial de Minato, quartier de Minami Azabu, district 4, bloc 11, bâtiment 44 (4-chōme 11-ban 44-gō).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s